Humans of Fairtrade: Lia Walsh | Personnes du mouvement équitable : Lia Walsh

Lia is the current Chair of FTOÉ, and also owns and operates an online Fairtrade store, Rosette Fair Trade! She’s passionate about spreading the message about the importance of Fairtrade, and is inspired by the relationships Fairtrade International maintains with producers. 

Learn more about Lia by reading her full interview below!

Tell us about yourself!

I’m the owner of an online fair trade store named Rosette Fair Trade. I studied literature and Spanish linguistics in University (uOttawa) and I can speak Spanish quite a lot better than French. Many have remarked that this is an odd decision, considering I was born and have lived my whole life in Ottawa, and I can’t say I blame them! In the summers, I farm with my partner on a modest plot, and dry/can/preserve a bunch of the produce in the fall. In my free time, I serve my resident feline, Abby.

When did you become aware of fairtrade? How?

I was introduced to fair trade on accident, and decided to research what it meant. I was probably in my mid-20s, so it was kind of alarming to me that I hadn’t thought more about where our products come from before that point. In my research, I learned about the inversion of the traditional trade system and a fundamental sense of fairness, and that was really appealing to me, as someone who could see a lot of unfairness in the world around me.

Why does fairtrade matter to you?

The more I learned about fair trade, the more I realized that this was a movement that resonated with me. It was really producer-centric, something that made sense to me as a farmer, and it was loaded with people-first values. I’d become very cynical about capitalism by that point, and continue to be critical of it, so a system where power was flipped? I was hooked right away. Many fair trade businesses are small businesses (certainly the hundred percenters, as we call them), rather than huge corporations that are lobbying the government. It was a small way for me to take away a little bit of power from the large companies while also being able to survive in the current system.

What is the main reason you buy fairtrade products?

Fair trade relationships with producers. Fairtrade International has a board that’s 50% made up of producers, meaning nothing can happen without at least some producer support, and that’s encouraging. I don’t exactly feel like buying fair trade makes someone a better person or anything like that, because we all have our own situations and I’m not going to judge anyone else. But I do think that conventional trade is corporate theft, full stop. If we did to large companies what they do to their workers and producers (ie. taking goods/services we haven’t paid for), we’d be thrown in jail, and I think that’s important for us to remember. Large corporations don’t care about people, despite what their marketing tries to make us believe.

What is your favourite fairtrade product? Where can people find it?

I am absolutely in love with the milk chocolate snack bar from Oxfam Fair Trade, just the plain milk chocolate bar. It’s this amazingly rich and smooth Belgian chocolate, and honestly to die for. I think I might be the only one importing it into Canada right now, but you can find it on Rosette Fair Trade.

Involved in the Fairtrade movement in Ottawa or just passionate about it? Fill out this survey to be featured in our Humans of Fairtrade campaign!


Lia est l’actuelle présidente de FTOÉ. Elle possède et opère également une boutique en ligne de commerce équitable, Rosette Fair Trade! Lia est passionnée par la diffusion du message à propos de l’importance du commerce équitable et est inspirée par les relations que maintient FairTrade International avec les producteurs.

Apprenez-en plus sur Lia en lisant l’entrevue complète ci-dessous.

Parlez nous de vous!

Je suis gérante d’une boutique en ligne de commerce équitable nommée Rosette Fair Trade. J’ai étudié la littérature et la linguistique espagnole à l’université (uOttawa) et je parle beaucoup mieux l’espagnol que le français. Beaucoup de gens ont remarqué que c’est une décision étrange étant donné que je suis née et vécue toute ma vie à Ottawa, et je ne peux pas dire que je les blâme! Durant les étés, je travaille la terre avec mon partenaire sur une modeste parcelle, et je sèche/emboite/conserve un tas de produits en automne. Durant mon temps libre, je m’occupe de mon félin résident, Abby.

Quand avez-vous appris du mouvement équitable? Comment?

J’ai été introduite au concept de commerce équitable par accident et j’ai décidé de rechercher ce que cela signifiait. J’avais probablement une vingtaine d’années à l’époque, donc c’était un peu alarmant de ne jamais avoir eu à penser à l’origine de nos produits. Durant ma recherche, j’ai pu en savoir plus sur l’inversion du système de commerce traditionnel et sur un sentiment fondamental de justice. Et c’était vraiment attrayant pour moi car je voyais beaucoup d’injustices dans le monde qui m’entoure. 

Pourquoi est-ce que le mouvement équitable est important pour vous?

Plus j’en apprenais sur le commerce équitable, plus je réalisais qu’il s’agissait d’un mouvement qui trouvait écho en moi. Il est vraiment centré sur le producteur, chose qui avait du sens pour la fermière que je suis, et le concept comportait également plein de valeurs qui placent l’humain en première ligne. J’étais devenue très cynique à propos du capitalisme, et je continue à en être critique, alors un système où le pouvoir est renversé? J’ai tout de suite accroché. Beaucoup d’entreprises équitables sont des petites entreprises (les “hundered percenters”, comme on les surnomment) plutôt que de grandes sociétés qui font du lobbying sur le gouvernement. Pour moi, c’était une modeste manière de prendre un peu de pouvoir de chez ces entreprises tout en étant capable de survivre au sein du système actuel. 

Quelle est la raison principale pour laquelle vous achetez des produits équitables?

Les relations de commerce équitable avec les producteurs. Il existe un comité au niveau de Faitrade International dont 50% des membres sont des producteurs, ce qui veut dire que rien ne peut arriver sans le soutien d’au moins quelques producteurs, chose qui est encourageante. Je ne pense pas qu’acheter équitable fait de quelqu’un une meilleure personne parce que chacun de nous vit ses propres situations et je ne vais juger personne. Mais j’estime que le commerce traditionnel est du vol. Point final. Si on fait aux grandes entreprises ce qu’elles font à leurs travailleurs et producteurs (par exemple: prendre des produits/services sans les payer), on nous jettera en prison, et je pense qu’il important pour nous de garder cela en tête. Les grandes sociétés ne se soucient pas des gens, malgré ce que leur marketing essaie de nous faire croire.

Quel est votre produit équitable préféré? Comment est-ce qu’on peut le trouver?

Je suis totalement amoureuse de la barre de chocolat au lait de chez Oxfam Fair Trade, juste la simple barre de chocolat au lait. C’est ce chocolat Belge extrêmement riche et onctueux, pour qui on peut honnêtement se sacrifier. Je pense que je suis la seule personne qui l’importe au Canada en ce moment mais vous pouvez le trouver sur Rosette Fair Trade.

Engagés dans le mouvement équitable à Ottawa ou seulement passionnés par cela? Renseignez ce questionnaire pour faire partie de notre campagne Personnes du mouvement équitable 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *