Le commerce équitable : une histoire à partager

Laissez-moi vous raconter une histoire que peu connaissent très bien, mais qui est for intéressante et mérite d’être partagée – celle du commerce équitable! Vous vous sentez probablement comme une personne qui fait sa part pour les droits humains et l’action sociale en achetant des produits bio, organiques et maintenant équitables, mais savez-vous vraiment ce que vous appuyez, ce que vous encouragez en posant ce geste? Savez-vous où tout a commencé? C’est ce que vous vous apprêtez à lire, et donc vous coucher avec un peu plus de savoir qu’il y a quelques minutes!

imgp0099Il existe plusieurs histoires sur l’avènement du commerce équitable. On dit que celui-ci est né aux États-Unis lorsque Dix Mille Villages (formellement Self Help Crafts) a commencé à acheter des produits du Porto Rico en 1946. L’entreprise a ensuite développé des relations d’affaires avec le sud vers la fin des années 40, et ainsi, le premier magasin officiel vendant des produits issus du commerce équitable a vu le jour en 1958 aux États-Unis. Du côté de l’Europe, on remonte aux années 50 alors qu’Oxfam UK commença à vendre des produits venant de réfugiés chinois et c’est en 1964 que la première organisation de commerce équitable a vu le jour chez les Européens. Dans de nombreux pays d’Europe dont les Pays-Bas en particulier, on lança des messages encourageant l’achat de produits équitables à maintes reprises, avec des slogans incitant la bonne volonté de ce secteur.

Lors des années 1960-70, des organismes non gouvernementaux en Asie, en Afrique et en Amérique latine ont perçu le besoin d’entreprises de publicité justes qui supporteraient, aviserait et offriraient de l’assistance pour aider les producteurs moins nantis. Plusieurs de ces entreprises furent établis et leurs relations étaient basées sur la transparence, le partenariat, le respect et le dialogue. On visait ultimement l’équité dans le commerce international. Plus tard, les Nations Unies se sont joint au mouvement où en 1968 il eut une conférence sur le commerce et le développement, en Inde, avec le message clé qui a retenu l’attention, soit « Trade not Aid ».

team-photo-dundonald-park-2012On peut observer aujourd’hui le commerce équitable à l’échelle mondiale. Selon l’Organisation mondiale du commerce équitable, on compte plus d’un million de producteurs et de travailleurs dans autant que 3000 organisations de 70 pays et plus du Sud. On retrouve des produits du commerce équitable dans de nombreux endroits au Canada – les magasins de commerce équitable ou d’artisans, les supermarchés et plusieurs autres. Les fruits, le chocolat, le thé et le sucre sont de bons produits où commencer lorsque nous sommes nouveau dans le monde du commerce équitable. Par ailleurs, on trouve les huiles, les noix, le coton, les herbes et épices ainsi que l’or, qui peuvent tous être achetés de manière équitable. Le site de Fair Trade Canada est une bonne place où trouver de l’information à n’en plus finir sur cela.

Somme toute, le commerce équitable est sur la bonne voie, soit continuer de se faire connaitre de plus en plus, et ce, partout à travers le monde!

 

Source : http://wfto.com/about-us/history-wfto/history-fair-trade

Keep up-to-date

To keep up-to-date on FTOÉ's work, be sure to follow us on social media!

No comments yet.

Leave a Reply